Les Mutants

Été 2020 à automne 2021

Conceptrices
Annie Langlois et Maryse Joncas

Directeur artistique
Marc Ricard

Directeur de production
Steve Généreux

Directeur de la photographie
Jules Cloutier-Lacerte

Directrice de postproduction
Annabelle Montpetit

Réalisateurs
Pierre Théorêt, Yann Tanguay, Eza Paventi et Sarah Pellerin

Producteur exécutif
Claude Veillet

Productrices
Lucie Veillet et Martine Quinty

Les Mutants est une histoire enlevante, riche d’émotions fortes, qui saura captiver les téléspectateurs et dont l’humour saura leur donner le courage d’oser découvrir la suite…

La série en bref

« Les Mutants » raconte l’histoire d’une amitié peu commune entre de jeunes humains – Léo, Zoé et Marcus — et une famille de mutants (des humains avec des excroissances et difformités animales). Ensemble, nos trois héros cherchent à percer le mystère de la transformation de cette famille et espèrent trouver la façon de leur redonner leur apparence normale.

Mobilisés par une grande détermination, les trois jeunes héros s’imposeront l’ambitieux défi de sauver la famille des Mutants et, surtout, Nicky, la jeune fille mutante de leur âge. Cette mission mettra à rude épreuve leurs capacités et les confrontera à leurs plus grandes peurs.

Les personnages principaux de la série sont constitués :
– D’un trio de jeunes héros un peu marginaux : Léo, Zoé et Marcus;
– Des mutants : Nicky, sa grande sœur Lila et sa mère Julianne, mais aussi un inquiétant mutant errant;
– De la famille de Léo : son grand frère Tom, sa tante Lucie et son grand-père Zoubi;
– Des gens du coin : Laurence, l’adolescente qui rêve de quitter son village, l’agent Paquet, policier du village, et ses deux fils, Alex et Stef, qui sont les voyous de la place, de même que l’intrigante nouvelle voisine de Zoubi, Dahlia Laverdure, une agronome au service d’Agrotek, la multinationale qu’il déteste tant.

Les contenus et les intentions de la série

La série Les Mutants aborde un sujet d’actualité, le stress vécu par les enfants. Elle se propose de l’aborder sous toutes ses formes, car il se vit de bien des façons chez les 8 à 10 ans : anxiété de séparation, anxiétés sociales, peurs et phobies diverses, et même le stress de performance, car, même s’il se vit davantage à l’adolescence, celui-ci se manifeste aussi à la préadolescence.

Des craintes passagères qui ne durent qu’un temps à celles qui persistent et paralysent le fonctionnement, toutes auront leur place dans la série à un moment ou à un autre. Elles feront partie du parcours de l’un ou l’autre de nos personnages, petits et grands, de façon tout à fait organique, car personne n’est à l’abri.

Notre série fera ainsi écho aux différentes manifestations du stress que peuvent vivre les enfants, et se propose de les outiller de façon bien concrète pour qu’ils puissent arriver à composer avec celles-ci.

Galerie